dialogue et rencontre
- 304 aff. -

La vie des personnes qui vivent avec une poupée

Beaucoup de reportages ont été faits sur la vie des hommes qui vivent avec une poupée sexuelle. En effet, ils deviennent nombreux et la plupart d'entre eux sont des jeunes.

Qui fréquenterait une poupée sexuelle ?

Le documentaire de Thierry Ardisson passé dans l’émission SLT en France a fait le buzz sur les réseaux sociaux, et des commentaires ont été diffusés en disant que cet homme est juste un malade mental. En réalité, Thierry vit de sa passion, il a dit au départ qu’il aimait les scènes insolites, les jeux vidéo sexy, et les extraterrestres. L’arrivée des poupées sexuelles est donc un phénomène très excitant pour Thierry, et même s’il a vécu heureux avec sa femme et ses enfants, la poupee gonflable realiste le rassure. Beaucoup d’hommes sont maintenant comme Thierry, qui s’invente une vie pleine de fantasmes. Et les arguments du jeune sont tellement fascinants que, vraiment, on ne peut pas nier l’éventualité.

Les poupées sexuelles sont de bonne compagnie

Au Japon, cette vie avec les poupées est très fréquente. Selon le sondage effectué par RT France, un Japonais sur quatre n'a pas de famille, ils ne se sont pas mariés et à 50 ans, ils se retrouvent seuls, donc la poupée leur serait de grande aide. Comme Mr Nakajima qui a maintenant 65 ans et se balade avec sa femme en poupée, sauf qu’il n’est pas le seul, trois de ses amis de la même génération que lui vivent avec leur poupée femelle. Un jeune garçon de 20 ans, on va l’appeler Thibaut, il n’a jamais couché avec une fille par peur de la décevoir, alors, il a choisi de faire sa première fois avec une poupée. Avec la poupée, il se sentira à son aise, je peux faire tout avec elle et tester ma performance avant de vraiment coucher avec une femme.

La poupée sexuelle ne reste pas donc dans la maison du vieux retraité, ou du jeune, mais il y a des couples qui ont des soucis dans leur vie sexuelle et utilisent une poupée sexy.